Fast, free shiping over $99* shop now

Passer du berceau au lit

Snuggle Bugz | | commentaires 0

Aller à la section

Le moment est enfin venu... votre tout-petit est prêt à faire le grand pas ! Bien que laisser le berceau derrière soi puisse sembler effrayant pour les enfants et les parents, ce n’est pas obligatoire. La transition du berceau au lit peut être facilitée pour tout le monde grâce à une planification et une préparation préalables.

Dans cet article, nous vous présenterons quelques conseils utiles pour rendre le voyage du coucher de votre tout-petit aussi fluide (et sans déchirures) que possible.

Le timing est primordial

Je recommande toujours d’attendre le plus longtemps possible avant de déplacer votre tout-petit du berceau au lit. Idéalement, attendre que votre enfant ait 2,5 à 3 ans lui permettra de comprendre les règles qui accompagnent le fait de dormir dans un lit pour grand enfant.

Bien sûr, si votre enfant sort du berceau, cela représente un risque pour la sécurité et vous devez accélérer la transition. De même, si vous avez besoin du berceau pour un nouvel ajout, il est préférable de commencer à essayer la transition quelques mois avant d'envisager d'avoir besoin du berceau. Souvent, j'ai travaillé avec des familles où les parents ont décidé que puisque leur enfant ne dort pas bien, ils pourraient aussi bien le mettre dans un lit. Je ne saurais trop insister sur le fait que transférer les enfants au lit lorsqu’ils ont des problèmes de sommeil est une mauvaise idée qui ne fera qu’empirer les choses. La meilleure chose à faire dans cette situation est de suspendre le changement et de suivre un entraînement au sommeil si nécessaire. Lorsque votre enfant dort à nouveau normalement, réorientez le passage à un lit pour grand enfant.

Routine, Routine, Routine

Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, je crois fermement à l'importance des routines pour dormir.

Avant de commencer à faire passer votre enfant du berceau au lit, assurez-vous qu'il existe une routine cohérente à l'heure du coucher pour l'aider à se sentir en sécurité, peu importe où il dort. Une fois la routine du coucher établie, vous pouvez ajouter quelques extras pour le nouveau lit : un réveil pour tout-petit, un tableau des routines du coucher et des limites fermes.

Votre enfant va sortir du lit. La nouvelle liberté de pouvoir sortir du lit quand ils le souhaitent est tout simplement trop tentante pour que les tout-petits puissent y résister. Vous devez avoir un plan pour faire face à ce comportement. Je dis aux parents d'expliquer à leurs enfants ce qui se passera s'ils se lèvent du lit (en se recouchent directement avec peu d'interaction) et que suivre CHAQUE FOIS mènera finalement au succès. La première nuit, vous devrez peut-être retourner votre petit aventurier au lit plusieurs fois, mais si vous êtes cohérent, les aventures nocturnes hors du lit se termineront en quelques nuits.

Les parents ont besoin d'un plan

Avant de commencer la transition, vous devez vous asseoir avec votre partenaire et élaborer un plan afin que vous soyez tous les deux sur la même longueur d'onde. Passez en revue tous les « et si » et résolvez les problèmes avant qu’ils ne surviennent. Que ferez-vous si votre enfant vous appelle 10 fois dans la nuit ? Et s'ils continuent à sortir de leur chambre ? Comment allez-vous gérer cela ensemble ? Avoir un plan vous permettra d’être plus cohérent, ce qui rendra le processus beaucoup plus facile pour tout le monde.

Préparez votre enfant pour sa chambre

Enfin, vous devez parler de la transition à votre enfant. Faites-leur savoir qu'ils vont avoir un nouveau lit et qu'il existe de nouvelles règles concernant le maintien au lit. Impliquez votre enfant dans le processus – demandez-lui de choisir une nouvelle literie . Demandez-leur de s’entraîner à mettre leurs animaux en peluche préférés au lit. Modélisez la nouvelle routine du coucher, y compris les instructions pour rester au lit. Dormir dans un « lit pour grand enfant » fait toute une histoire. Plus votre enfant est enthousiasmé par la transition, plus elle sera facile.

Vous devez également prendre le temps de vous assurer que la chambre de votre enfant est sécuritaire pour un enfant sans surveillance au milieu de la nuit. Vous pouvez d'abord renoncer entièrement au cadre de lit en plaçant le matelas directement sur le sol, ou vous pouvez installer une barrière de lit le long du côté du lit (avec un filet pour éviter tout risque d'étouffement) pour empêcher votre enfant de pouvoir sortir du lit). D'autres conseils de sécurité incluent toujours fermer sa porte la nuit, installer un poignée sécurité enfant sur la porte du placard, en ancrant tous les meubles au mur et en retirant les jouets qui gênent le sommeil de la chambre.

Tu as ça

La transition du berceau au lit est une étape importante, mais de nombreux problèmes peuvent être évités grâce à une bonne planification. Avec de la préparation et de la cohérence, votre enfant peut et fera facilement la transition vers un grand lit pour enfant.

Pour plus de réponses aux questions de votre tout-petit sur le sommeil, assurez-vous de consulter cet article . Pour des conseils en matière de literie, consultez cet article, ici .